Au terme de soixante-six années d'une écriture peinte et d'une peinture-écrite se lève l'aube d'une expression tendant à toucher un absolu qui reste ma seule quête.

Je parle du vivant aux vivants.

J'ai tiré aux tempes des fenêtres le seul fil de l'Amour. Mes yeux se sont plissés au secret des cœurs savants et mon long travail sur le jour se poursuit encore sur le métier enfantin qui me jeta sans complexes face à une nature porteuse de signes, d'un rêve permanent.

Parce qu'il y a dans la nature humaine une dualité constante entre le concevoir et le détruire, je donne à mes Mots-Peints cette concrétion essentielle de la couleur et du poème que la vulgarité ne pénètre pas et j'en signe la dédicace ardente, désormais préparé aux assauts désordonnés de l'ombre et de la lumière…

Fin 2017 cette union poétique et picturale se concrétise dans la magie du web porteuse de cette même dualité du bien et du mal avec le surgissement au coeur de mon peint de la plume de Barbara Auzou, conscience poétique et vibrante de mon intime journal, l'épousant, le devançant, le devinant et le prolongeant tour à tour...

De ce travail à quatre mains naîtront L'Epoque 2018 et l'Epoque 2019 comme autant de preuves caressées, accomplissement d'un vouloir poursuivi depuis les caniveaux de l'enfant …

https://lireditelle.wordpress.com/

Bienvenue sur ce site que je vous invite à parcourir page par page, d'hier à demain, dans l'inaliénable liberté
du vivant :

" il faut beaucoup nous aimer, cette fois encore, respirer plus fort que le poumon du bourreau " René Char/ Feuillets d'Hypnos°


Niala


Retrouvez-moi sur d'autres sites ... Cliquez ici pour voir tous mes liens